27 septembre 2006

Avez vous remarqué?

En étudiant des romans de chevalerie avec mes nains, j'ai remarqué un train...
Avant, les chevaliers donnaient un nom à leur épée... Durandal, Excalibur... etc...
Maintenant, les mecs donnent des noms à autre chose... Popol, Paulo...
Que peut-on en déduire?....

Posté par Sissyneck à 13:50 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


Commentaires sur Avez vous remarqué?

    Goldorak, go !

    Maintenant que le port de l'épée est interdit (ou en tout cas fermement déconseillé), les mecs éprouvent le besoin de donner un nom au premier objet qui leur tombe sous heu... la main (?!). Et curieusement, la science qui étudie l'origine de ces nom s'appelle l'onomastique. Comme quoi...

    Pourquoi un tel comportement ? Bah, on se croit tous un peu démiurge, ça donne prise sur le réel, c'est rassurant, on se sent accomagné, ça remplace les esprits, génies et autres farfadets qui nous portaient chance autrefois... Et tant d'autres raisons !
    Tiens, ça ferait un bon sujet de thèse tout ça.

    Posté par You, 27 septembre 2006 à 16:06 | | Répondre
  • Il y avait peut-être des chevaliers qui appelaient leur épée Popaul, qui sait ? en tout cas, pour les gladiateurs romains, c'est attesté, d'où l'expression " emmener Popaul au cirque " ...

    Posté par gothic inside, 27 septembre 2006 à 20:36 | | Répondre
  • Il faudrait renverser la question.
    Nous constatons que les mecs aiment donner des noms à l'objet longiligne qui le premier leur tombe dans la main. Typiquement : Popaul, Bébert.

    L'étude de la chvalerie nous montre que les hommes aimaient également donner des noms à l'objet longiligne qui accaparait le plus leur pensées. Typiquement : Durandal, Excalibur, Pourfendeuse de Troll v4.

    Mais nous avons également remarqué une différence de taille : les chevaliers pratiquaient bien plus souvent l'échange de coups avec ces éléments. Ce qui nous invitent à reposer la question des mœurs de nos ancêtres. Mais que faisaient-ils sur les champs de batailles ?

    Posté par Monsieur Camille, 28 septembre 2006 à 00:01 | | Répondre
  • Ah, la quêquête de puissance ..

    Posté par zeugme, 29 septembre 2006 à 04:33 | | Répondre
  • Que peut-on en déduire...? Hum...?
    Que les femmes d'aujourd'hui sont des trolls ?

    Posté par STV., 29 septembre 2006 à 17:39 | | Répondre
  • Et que dire des femmes qui donnent un nom aux attributs de leur homme?

    On peut se poser la question...

    Posté par prof Chaos, 29 septembre 2006 à 17:55 | | Répondre
  • C'est drôle (ou c'est trôll…)

    …ce post n'a inspiré que les mâles.
    Qu'en déduire?

    Posté par Diogène, 30 septembre 2006 à 16:10 | | Répondre
  • Noon Gothic Inside est une dame

    Personnellement, à part un ordinateur, je n'ai jamais nommé que mon caddie pour faire les courses, et encore j'ai copié Amarante, alors je me sens pas tellement qualifiée pour répondre

    Posté par Mlle Moi, 30 septembre 2006 à 18:02 | | Répondre
  • Plus zegzactement, tu as copié ma soeur qui a baptisé mon caddie

    Posté par Amarante, 30 septembre 2006 à 22:53 | | Répondre
  • Désolé…

    Je présente bien sur mes excuses les plus confusionnées et désolatoires à Madame Gothic Inside. Certes être traitée de mâle n'est pas une insulte. Mais enfin la fidélité à ses chromosomes est au commencement de tout dans une humanité bien tempérée. Déjà que depuis bien des lustres je disais "un anagramme" et que j'ai découvert récemment qu'il fallait dire "une anagramme". Ouh là là…

    Du coup je me suis demandé si Intel était bien du masculin…

    Posté par Diogène, 01 octobre 2006 à 20:31 | | Répondre
  • Madame Gothic Inside - à qui il ne viendrait pas à l'idée de baptiser Popaul l'Excalibur de son chevalier - accepte gracieusement les excuses de monsieur Diogène et, à propos de ses incertitudes grammaticales, lui rappelle la question angoissée de Prévert : " mais pourquoi dit-on LA virilité ? "

    Posté par Gothic Inside, 02 octobre 2006 à 18:51 | | Répondre
  • Bon, je serais donc la seule à ne pas résister:
    Qu'est ce que vous entendez par la?
    Oh par là, pas grand chose...
    (pierre dac)

    Posté par lilidub, 03 octobre 2006 à 17:48 | | Répondre
Nouveau commentaire